Archives de la catégorie ‘Non classé’

Une rentrée scolaire vraiment pas comme les autres !

31 août 2020 | Education, Non classé

Comme chaque année je veux souhaiter une bonne rentrée à tous les enfants de France, en particulier ceux de Nanterre, et à tous les acteurs de la réussite (enseignants, animateurs, ATSEM, personnels, associations). Mais cette rentrée se fait, et tout le monde le concède, dans une atmosphère complètement particulière. D’abord pour moi, pour la 1ere fois depuis 1993 je souhaite une bonne rentrée en tant que simple citoyen. Oui, après avoir présidé AUTHENTI-CITE de sa création en 1993 à 2007, puis avoir eu l’honneur d’être maire adjoint à l’Education de 2008 à 2020, c’est en simple citoyen que j’écris ce mot de rentrée, après 27 ans d’investissement. Mais, mon attachement à la réussite de tous les enfants n’a pas perdu une ride. Une rentrée pas comme les autres car elle génère beaucoup d’inquiétude en lien avec la crise sanitaire. Cette crise nécessite un travail en commun sans précédent de tous les acteurs de l’école, principalement les parents. Le gouvernement aurait certainement dû s’appuyer davantage sur les fédérations de parents avant de prendre des décisions. Les propositions du conseil scientifique  semblent être de bon sens et à même de rassurer parents comme enseignants pour le bien-être et la sécurité des enfants. Une rentrée dont la réussite est essentielle. Depuis mars 2020 les enfants de France en grande majorité n’ont pas pu se rendre à l’école, une conséquence du confinement. Pour tous, le retard accumulé va peser lourd. En effet, malgré l’engagement des équipes enseignantes et des familles, on ne s’improvise pas maitre ou maitresse. Mais cet éloignement va peser encore davantage pour ceux dont l’école est le seul moteur de réussite et d’apprentissage. Très clairement, le confinement a accru les inégalités dont l’école était déjà porteuse. Maintenant, comment rattraper le retard ? Comment se remettre dans le rythme ? Comment ne pas laisser les enfants les plus fragiles sur le bord de la route ? Voilà les questions qui se posent et auxquelles la puissance publique va devoir répondre. Quelques idées : Le plan Educatif de Territoire est un outil essentiel pour concevoir, travailler et réfléchir aux politiques éducatives sur la globalité du temps de l’enfant. À Nanterre cette réflexion avec l’ensemble des acteurs est déjà entamée et elle devra continuer, s’intensifier.Renforcer les brigades de remplacement : Aucun jour de cours ne doit manquer à Nanterre. Grâce à l’exigence de tous, le nombre de jours de cours en moins à Nanterre a diminué mais ce n’est pas suffisant.Instaurer le recrutement sur profil des enseignants dans les REPRenforcer la présence des animateurs de la ville sur le temps libre qui est le temps le plus injuste en particulier sur les 4 quartiers prioritaires à Nanterre. Au vu de la situation, peut-être faut-il rouvrir les centres de loisirs le samedi dans ces 4 quartiers.Favoriser la prise en main et l’équipement de l’informatique par les enfants. On a constaté qu’il s’agissait là d’un élément d’accroissement des inégalités.Consolider les associations d’accompagnement scolaire Une rentrée déboussolante pour des milliers de jeunes. Il s’agit là d’une très grosse inquiétude sur laquelle on ne sent pas les pouvoirs publics (Gouvernement, ville, département …) s’investir. Très clairement on peut se réjouir des bons résultats du BAC 2020 mais le corolaire est que de nombreux étudiants se retrouvent à la recherche d’une formation. Il y avait déjà 100 000 jeunes sans formation post-BAC en 2019. Après le BAC 2020, ce nombre va forcément grimper. Frappés par la crise, inquiets pour leur avenir, avec la crainte de devenir une génération sacrifiée : les jeunes sont en première ligne dans la « France d'après », la crise sanitaire, et rien n’est préparé. C’est, pour moi, la plus grosse critique qu’on peut faire d’autant que, contrairement à l’enseignement primaire et secondaire, ce sont là des jeunes qu’on perd de vue après le BAC et qui restent seuls faces à leurs difficultés. Des associations de Nanterre comme ZY’VA, Cerise et Authenti-Cité connaissent bien le problème. Une grande conférence sur ce sujet à Nanterre me semble nécessaire. Le travail du dispositif ville SOS rentrée a le mérite d’exister mais la problématique est d’ampleur inégalée. Malgré cette situation, je veux vous souhaiter la meilleure rentrée possible, en sécurité et tournée vers la réussite.  J’ai une pensée pour le service Enseignement, Enfance, la DPSR, les directeurs/rices d’école, les enseignants, les ATSEM, les principaux, les proviseurs… qui ont œuvré pour faire en sorte que l’école fonctionne. Aux parents, je veux dire que plus que jamais il faut croire en l’école de la République pour faire société et pour faire Nation. Zacharia BEN AMAR

Message aux socialistes de Nanterre : Ce n’est qu’un au revoir !

14 février 2020 | Municipales 2020, Non classé

Cher-e camarade, Je souhaite m’adresser personnellement à toi. On se connait pour la plus par depuis longtemps, je ne reviendrai donc pas dans le détail sur mon parcours. Je suis adhérent au Parti Socialiste depuis plus de 22 ans. J’ai été présent dans les bons et les mauvais moments que notre parti a connus, et il y en a eu. J’ai toujours été là pour tenter de porter haut nos couleurs. Dans ce dernier mandat municipal, j’ai été grâce à vous Président du groupe. Tout le monde s’accorde à dire que nous avons tenu bon dans une période difficile pour notre famille politique. Cependant, les derniers évènements ont porté un coup fatal à notre section Personne ne peut accepter cette situation. Comme tu le sais, j’ai été investi comme premier des socialistes par les militants du PS et ce choix votre choix a été complètement bafoué. Nous sommes donc dans une situation unique en France ou le 1er des socialistes légitiment désigné est exclu de la liste PS pour les élections municipales. C’est la conséquence d’une part de manœuvres de certains dans la section d’autre part de l’incapacité de notre parti au niveau national à faire respecter le vote de ses adhérents. C’est aussi manifestement, il faut que tu le saches, une manœuvre du maire sortant qui ne soutient aucune contradiction, même quand c’est dans l’intérêt de Nanterre. Aujourd’hui « l’équipe » en place PS n’est investie par personne et n’a donc aucune légitimité Dans la nouvelle liste, les socialistes sont inexistants et réduits à portion congrue : nous passons de 15 élus actuellement à 7 seulement potentiellement élus. Le maire sortant a réussi son coup :il a anéanti toutes les forces de gauche au profit de sa propre personne. Je ne me résigne pas à cet état de fait mais je ne crois plus le parti socialiste capable de relever les défis ni pour Nanterre, ni pour le pays. C’est donc le cœur serré et profondément triste que je t’informe que je quitte le Parti Socialiste. C’est la fin d’une histoire, mais pas la fin du livre. Je vais continuer à m’investir au sein de l’association « NanTerre d’Avenir » pour continuer à réfléchir à l’amélioration des conditions de vie des nanterriennes et nanterriens. Je suis profondément attaché à cette ville où je suis né et je pense qu’il y a de quoi faire pour que Nanterre  soit une ville durable, où nos enfants réussissent, en particulier dans nos collèges, et vivent en toute sécurité. Je serai  présent dans l'élection Municipale avec NanTerre d'Avenir sur une autre liste. « Nous sommes Nanterre » Je te dis à bientôt dans les rues de Nanterre ou par téléphone ou par mail. Je resterai toujours disponible pour toi. J’ai eu le plaisir de côtoyer des camarades super intéressants et de vivre des aventures humaines riches mais je ne peux plus accepter que vos choix ne soient pas respectés.

C’est la rentrée !

29 août 2019 | Education, Non classé

Lors de la traditionnelle conférence de la rentrée, Jean Michel Blanquer le ministre de l’Education Nationale a tenu à jouer la carte de l’apaisement et a placé cette nouvelle année scolaire sous le signe de l’égalité des chances, du bien-être au travail des personnels et de l’environnement. Il s’agit là, sans aucun doute, là d’une bonne entrée en matière. Cependant face à la fin d’année scolaire chaotique que notre pays vient de vivre il faudra plus que des bonnes paroles pour que l’apaisement s’installe durablement Il faut dire que la confusion la plus totale qui a régné durant les corrections des épreuves du BAC, le manque de dialogue dans le cadre de la réforme du lycée et les 60 000 élèves laissés sur le tapis par Parcoursup ….. Ont particulièrement plombé l’ambiance ! S’agissant de Parcousup, même si on tente de nous vendre une deuxième session moins mouvementée, je fais partie de ceux qui ne se satisfont pas que, dans notre pays, 7 % des bacheliers qui aspirent à poursuivre des études supérieures n’aient pas la possibilité de le faire faute de place. Il est peut-être temps d’arrêter de se focaliser sur des faux problèmes de modes d’inscriptions ou de fiabilités de logiciel. Nous connaissons la cause L’explosion démographique de nos universités: Le baby-boom de 2000 associé à la progression du taux de réussite au bac. Il nous faut donc y apporter de véritable solution. Pour avoir été, cette année, personnellement confronté, en tant que père de famille, à cette situation, je comprends parfaitement le désappointement des familles qui sont aujourd’hui sans aucune alternative pour leurs enfants à quelques jours de la rentrée. Je m’engage, d’ailleurs, en tant qu’élu à réfléchir à comment la municipalité pourrait aider les familles des jeunes Nanterriens concernés. Ce vendredi, les enseignants, les chefs d’établissements, les directeurs d’écoles ouvriront officiellement le bal de la rentrée scolaire. Même si je sais que certains ont déjà repris le chemin de l’école soucieux de préparer au mieux l’arrivée des élèves. Je tiens à leur souhaiter bon courage et les remercier par avance pour le travail qu’ils accompliront au quotidien auprès de nos enfants. Je suis satisfait qu’enfin, le Ministre ait fait de la « juste reconnaissance du travail des personnels » l’un des axes prioritaires de l’année. J’ose espérer qu’il s’agit là d’un véritable engagement et non pas seulement d’une promesse qui n’engagent que ceux y croient. Avec tous mes collègues de la majorité, nous aurons le plaisir d’être présents à vos côtés, dès lundi matin, devant les écoles. Comme chaque année, nous distribuerons la lettre de la rentrée.

Ma réaction face à l’attitude irresponsable de Vinci

16 mai 2019 | Non classé

Déversement d'eaux polluées dans la Seine: Face à l'attitude irresponsable de Vinci , la ville de Nanterre doit faire preuve de fermeté Au regard de l'attitude irresponsable de la société Vinci construction, je considère qu' un tel acte mérite d'être poursuivi au pénal. Je dénonce ces pratiques particulièrement scandaleuses et je considère qu'elles doivent être sanctionnées! Il n'est pas acceptable que Vinci n'adopte pas dans son organisation des pratiques plus vertueuses et plus durables . La protection de l'environnement est l'affaire de tous ! Au même titre que les collectivités territoriales, les entreprises doivent contribuer à l'amélioration de la protection de l'environnement et avoir une attitude irréprochable!

retour sur le débat logement organisé par NanTerre d’Avenir

18 avril 2019 | Non classé



Construire ensemble le Nanterre de demain !Ma tribune dans le Nanterre info du mois d’avril

5 avril 2019 | Non classé

Dans 12 mois s’achèvera le mandat municipal. Il est temps pour nous de faire le bilan et de dessiner les premières esquisses de nos ambitions futures pour notre ville. Malgré un contexte économique social et politique complexe et vacillant nous avons porté haut et fort les priorités que nous vous avions présentées dans le cadre de la campagne des municipales 2014, à savoir l’éducation, la sécurité et l’emploi. Ces questions ont connu de véritables progrès, notre groupe y a largement contribué par son travail et sa détermination. Sur les questions de sécurité nous avons aiguillé la majorité municipale. C’est ainsi que nous avons obtenu des avancées pour tranquilliser l’espace public par la mise en place de la vidéo protection et de la vidéo verbalisation. Concernant le traitement des incivilités, les résultats sont largement insuffisants et nous sommes loin de la politique plus volontariste et plus assumée que nous réclamons depuis 2014. Même si elle a le mérite d’exister, notre brigade de lutte contre les incivilités est sous-dimensionnée. Elle compte aujourd’hui 3 policiers municipaux sur les 7 postes ouverts et une équipe de 17 ASVP dont nous ignorons si leurs pouvoirs ont été réellement étendus. En matière d’emploi, bien qu’il ne s’agisse pas d’une compétence municipale, nous avons redoublé d’effort et d’inventivité. Ces efforts se sont concentrés plus particulièrement en direction des jeunes et des personnes éloignées de l’emploi, notamment par la multiplication des heures d’insertions (environ un volume de 240 000 H en 2017) et la mise en place de la plateforme Nanterre-emploi.fr, pour ne citer que ces deux exemples. En matière d’éducation, c’est une politique d’investissement volontariste sans précédent depuis 30 ans qui a été menée sur les écoles de Nanterre et les centres de loisirs. Au-delà de ces priorités nous avons été « agitateurs d’idées » sur les questions de participation. Convaincus que nos pratiques méritaient d’être revisitées, nous avons été force de proposition notamment en réclamant dès 2014 la mise en place des budgets participatifs. Même s’il n’est pas aisé de résumer six années en une tribune, nous voulions vous dire que ce chemin nous l’avons parcouru, avec la volonté chevillée au corps d’améliorer la qualité de vie de chacun d’entre vous. Aujourd’hui nous sommes réalistes, il existe des marges de progrès importantes dans plusieurs domaines, à savoir : La sécurité, le stationnement, la densité des nouveaux quartiers, le développent durable, la mise en place avec l’éducation nationale de filières attractives dans tous les collèges de Nanterre pour ancrer durablement la mixité sociale au sein de nos établissements. Autant de sujets que nous aimerions aborder avec vous ces prochains mois. Ces échanges seront le socle d’un projet novateur et moderne répondant à vos aspirations que vous viviez ici depuis toujours ou que vous soyez nouveaux venus dans notre ville. Le temps du débat est venu pour construire tous ensemble l’avenir de notre ville.

Le logement à Nanterre on en parle ?

1 avril 2019 | Non classé

Le mardi 9 avril à 19 h 00 , je participerai au débat organisé par l'association NANTERRE D'AVENIR en présence d André Cassou. l’occasion de débattre d' échanger sur un sujet important de manière conviviale . Je vous y attends nombreux . A bientôt !

Fier de notre lycée Joliot Curie

20 mars 2019 | Education, Non classé

Nous pouvons tous être fiers de notre lycée, c'est avec satisfaction que l'on constate que le taux de réussite au bac du lycée Joliot Curie a de nouveau progressé de 3 points par rapport à 2017 . Ce taux est en constante progression depuis 2010. Bravo à la communauté éducative dans son ensemble . Cette réussite est le résultat d'un investissement quotidien de tous et c'est très exactement pour cette raison que ce lycée doit conserver les moyens qui lui ont été octroyés !

Régionales : Nanterre résiste

14 décembre 2015 | Au Parti Socialiste, Non classé

Avec 57,7% des voix soit 12 222 électeurs les nanterriennes et les nanterriens ont placé Claude Bartolone largement en tête à Nanterre des élections régionales. Nous avons largement contribué à faire progresser le résultat de Claude Bartolone dans les Hauts de Seine et en Ile de France. Nanterre est en effet la ville qui apporte le plus de suffrages à la liste d’union de la gauche dans notre département. Sans tomber dans le satisfecit car aujourd’hui l’heure ne nous le permet pas, nous pouvons aussi être heureux de voir le taux de participation bondir à Nanterre comme au niveau national lors de ce deuxième tour. Il apparaît nettement que ce regain de participation a été motivé par une forte volonté de faire barrage au Front national. A Nanterre, l’extrême droite recule de plus de 4% par rapport au premier tour, et au niveau national, le parti du clan Le Pen, ne l’emporte nulle part. Le Front national ne dirigera aucune région, et c’est une très bonne nouvelle pour notre pays. Je tenais absolument à remercier toutes les militantes et tous les militants qui nous ont accompagnés dans cette campagne alors même que le contexte était compliqué. Le score de Nanterre ne doit pas nous faire oublier qu’après notre département, notre région sera désormais dirigée par le Parti « Les Républicains ». Après avoir mené une campagne approximative jalonnée de contre-vérités, de grossières exagérations et d’absence de projet concret, ne doutons pas que Valérie Pecresse et son équipe composée de militants de la manif pour tous, annihilera la politique sociale humaine et solidaire menée durant 17 ans. Nous devons repartir à la conquête après nous avoir interrogé sur les raisons de cette défaites. Les femmes et les hommes qui font le parti socialistes et la gauche à Nanterre me laissent plein d’espoir en l’avenir. A très bientôt, Zacharia BEN AMAR Président de groupe Candidat sur la liste PS

Aux urnes Citoyens!

7 décembre 2015 | Au Parti Socialiste, Non classé

Je remercie Chaleureusement les 4993 Nanterriens (28.71 % des suffrages exprimés) qui ont dès hier fait confiance à la liste de Claude Bartolone, je sais compter sur chacun d’eux pour faire gagner la gauche dimanche prochain en Ile de France. D'ailleurs notre liste est la seule à gauche qui progresse en terme de suffrages. A Nanterre la gauche reste largement en tête grâce aussi au Front de Gauche et aux Verts qui doivent se rassembler. En faisant rempart au FN, nous Franciliens, nous avons montré notre attachement aux valeurs républicaines, et notre foi dans une République une et indivisible. Pourtant dimanche 61 % des électeurs de Nanterre ne se sont pas rendus dans les Bureaux, c’est à eux que je souhaite m’adresser aujourd’hui. Pour être quotidiennement à vos côtés, je sais que cette abstention est plus le signe d’une désespérance que celui d’une désinvolture. Notre pays traverse une période extrêmement compliquée et je comprends que les réponses apportées à vos difficultés vous font parfois perdre confiance à nos femmes et nos hommes politiques. Pourtant ne pas voter c’est renoncer à une région solidaire et humaine. J’en appelle à votre civisme, dimanche à Nanterre comme dans toute l’Ile de France aucune voix ne doit manquer à la liste de large rassemblement conduite Claude Bartolone. En un mot aux urnes Citoyens! Zacharia BEN AMAR