Archives de la catégorie ‘Non classé’

retour sur le débat logement organisé par NanTerre d’Avenir

18 avril 2019 | Non classé



Construire ensemble le Nanterre de demain !Ma tribune dans le Nanterre info du mois d’avril

5 avril 2019 | Non classé

Dans 12 mois s’achèvera le mandat municipal. Il est temps pour nous de faire le bilan et de dessiner les premières esquisses de nos ambitions futures pour notre ville. Malgré un contexte économique social et politique complexe et vacillant nous avons porté haut et fort les priorités que nous vous avions présentées dans le cadre de la campagne des municipales 2014, à savoir l’éducation, la sécurité et l’emploi. Ces questions ont connu de véritables progrès, notre groupe y a largement contribué par son travail et sa détermination. Sur les questions de sécurité nous avons aiguillé la majorité municipale. C’est ainsi que nous avons obtenu des avancées pour tranquilliser l’espace public par la mise en place de la vidéo protection et de la vidéo verbalisation. Concernant le traitement des incivilités, les résultats sont largement insuffisants et nous sommes loin de la politique plus volontariste et plus assumée que nous réclamons depuis 2014. Même si elle a le mérite d’exister, notre brigade de lutte contre les incivilités est sous-dimensionnée. Elle compte aujourd’hui 3 policiers municipaux sur les 7 postes ouverts et une équipe de 17 ASVP dont nous ignorons si leurs pouvoirs ont été réellement étendus. En matière d’emploi, bien qu’il ne s’agisse pas d’une compétence municipale, nous avons redoublé d’effort et d’inventivité. Ces efforts se sont concentrés plus particulièrement en direction des jeunes et des personnes éloignées de l’emploi, notamment par la multiplication des heures d’insertions (environ un volume de 240 000 H en 2017) et la mise en place de la plateforme Nanterre-emploi.fr, pour ne citer que ces deux exemples. En matière d’éducation, c’est une politique d’investissement volontariste sans précédent depuis 30 ans qui a été menée sur les écoles de Nanterre et les centres de loisirs. Au-delà de ces priorités nous avons été « agitateurs d’idées » sur les questions de participation. Convaincus que nos pratiques méritaient d’être revisitées, nous avons été force de proposition notamment en réclamant dès 2014 la mise en place des budgets participatifs. Même s’il n’est pas aisé de résumer six années en une tribune, nous voulions vous dire que ce chemin nous l’avons parcouru, avec la volonté chevillée au corps d’améliorer la qualité de vie de chacun d’entre vous. Aujourd’hui nous sommes réalistes, il existe des marges de progrès importantes dans plusieurs domaines, à savoir : La sécurité, le stationnement, la densité des nouveaux quartiers, le développent durable, la mise en place avec l’éducation nationale de filières attractives dans tous les collèges de Nanterre pour ancrer durablement la mixité sociale au sein de nos établissements. Autant de sujets que nous aimerions aborder avec vous ces prochains mois. Ces échanges seront le socle d’un projet novateur et moderne répondant à vos aspirations que vous viviez ici depuis toujours ou que vous soyez nouveaux venus dans notre ville. Le temps du débat est venu pour construire tous ensemble l’avenir de notre ville.

Le logement à Nanterre on en parle ?

1 avril 2019 | Non classé

Le mardi 9 avril à 19 h 00 , je participerai au débat organisé par l'association NANTERRE D'AVENIR en présence d André Cassou. l’occasion de débattre d' échanger sur un sujet important de manière conviviale . Je vous y attends nombreux . A bientôt !

Fier de notre lycée Joliot Curie

20 mars 2019 | Education, Non classé

Nous pouvons tous être fiers de notre lycée, c'est avec satisfaction que l'on constate que le taux de réussite au bac du lycée Joliot Curie a de nouveau progressé de 3 points par rapport à 2017 . Ce taux est en constante progression depuis 2010. Bravo à la communauté éducative dans son ensemble . Cette réussite est le résultat d'un investissement quotidien de tous et c'est très exactement pour cette raison que ce lycée doit conserver les moyens qui lui ont été octroyés !

Régionales : Nanterre résiste

14 décembre 2015 | Au Parti Socialiste, Non classé

Avec 57,7% des voix soit 12 222 électeurs les nanterriennes et les nanterriens ont placé Claude Bartolone largement en tête à Nanterre des élections régionales. Nous avons largement contribué à faire progresser le résultat de Claude Bartolone dans les Hauts de Seine et en Ile de France. Nanterre est en effet la ville qui apporte le plus de suffrages à la liste d’union de la gauche dans notre département. Sans tomber dans le satisfecit car aujourd’hui l’heure ne nous le permet pas, nous pouvons aussi être heureux de voir le taux de participation bondir à Nanterre comme au niveau national lors de ce deuxième tour. Il apparaît nettement que ce regain de participation a été motivé par une forte volonté de faire barrage au Front national. A Nanterre, l’extrême droite recule de plus de 4% par rapport au premier tour, et au niveau national, le parti du clan Le Pen, ne l’emporte nulle part. Le Front national ne dirigera aucune région, et c’est une très bonne nouvelle pour notre pays. Je tenais absolument à remercier toutes les militantes et tous les militants qui nous ont accompagnés dans cette campagne alors même que le contexte était compliqué. Le score de Nanterre ne doit pas nous faire oublier qu’après notre département, notre région sera désormais dirigée par le Parti « Les Républicains ». Après avoir mené une campagne approximative jalonnée de contre-vérités, de grossières exagérations et d’absence de projet concret, ne doutons pas que Valérie Pecresse et son équipe composée de militants de la manif pour tous, annihilera la politique sociale humaine et solidaire menée durant 17 ans. Nous devons repartir à la conquête après nous avoir interrogé sur les raisons de cette défaites. Les femmes et les hommes qui font le parti socialistes et la gauche à Nanterre me laissent plein d’espoir en l’avenir. A très bientôt, Zacharia BEN AMAR Président de groupe Candidat sur la liste PS

Aux urnes Citoyens!

7 décembre 2015 | Au Parti Socialiste, Non classé

Je remercie Chaleureusement les 4993 Nanterriens (28.71 % des suffrages exprimés) qui ont dès hier fait confiance à la liste de Claude Bartolone, je sais compter sur chacun d’eux pour faire gagner la gauche dimanche prochain en Ile de France. D'ailleurs notre liste est la seule à gauche qui progresse en terme de suffrages. A Nanterre la gauche reste largement en tête grâce aussi au Front de Gauche et aux Verts qui doivent se rassembler. En faisant rempart au FN, nous Franciliens, nous avons montré notre attachement aux valeurs républicaines, et notre foi dans une République une et indivisible. Pourtant dimanche 61 % des électeurs de Nanterre ne se sont pas rendus dans les Bureaux, c’est à eux que je souhaite m’adresser aujourd’hui. Pour être quotidiennement à vos côtés, je sais que cette abstention est plus le signe d’une désespérance que celui d’une désinvolture. Notre pays traverse une période extrêmement compliquée et je comprends que les réponses apportées à vos difficultés vous font parfois perdre confiance à nos femmes et nos hommes politiques. Pourtant ne pas voter c’est renoncer à une région solidaire et humaine. J’en appelle à votre civisme, dimanche à Nanterre comme dans toute l’Ile de France aucune voix ne doit manquer à la liste de large rassemblement conduite Claude Bartolone. En un mot aux urnes Citoyens! Zacharia BEN AMAR

Faire entendre une nouvelle voix et Faire barrage au Front National sur le canton Nanterre Suresnes !

12 mars 2015 | Au Parti Socialiste, Non classé

Madame, Monsieur, Le 22 mars vous voterez pour les femmes et les hommes qui vous représenteront aux départements. Terre de conquête pour la gauche, le département des Hauts de Seine dirigé par la droite tourne résolument et depuis trop longtemps le dos aux populations les plus fragilisées. Bien que chef de file en matière de solidarité et d’actions sociales, la majorité départementale gaspille de manière démesurée l’argent public dans des dépenses dispendieuses au lieu de répondre aux préoccupations quotidiennes des Nanterriens. Ce département a besoin de renouveau, d’élus aux services des alto séquanaises et alto séquanais, d’élus de terrain qui sauront donner de la voix pour défendre les causes justes. En votant dès le 22 Mars pour Habiba Bigdade, Antoine Seguin, Nesrine Rezzag Bara et Xavier Iacovelli vous choisirez de mettre fin à la gestion calamiteuse du Clan Pasqua Sarkozy Devedjian et vous ferez barrage aux extrémistes qui veulent mettre à mal nos valeurs républicaines. Je connais Habiba Bigdade depuis plusieurs années élue à mes côtés à la mairie de Nanterre. Maire adjointe efficace militante associative reconnue elle a placé la solidarité et l’engagement au cœur de sa vie. Candidat aux municipale sur la liste conduite par Xavier Iacovelli à Suresnes, Antoine Seguin a su montrer sa capacité à s’engager sur le terrain. Impliqué dans la vie sportive Suresnoise, il incarnera le renouveau en politique dont a besoin notre département. Attachés à leur ville et l’intérêt de leurs concitoyens chevillés au corps, vous pourrez compter sur leur détermination et pugnacité pour faire avancer les lignes au sein du conseil départemental. Le 22 mars aucune voix ne doit manquer à Habiba Bigdade, Antoine Seguin, Nesrine Rezzag Bara et Xavier Iacovelli. Zacharia BEN AMAR Président du groupe PS de Nanterre 2ème adjoint au maire de Nanterre en charge de l’Education

La Sécurité à Nanterre en 3 questions

9 octobre 2014 | Au Parti Socialiste, Non classé

Dans le cadre des accords municipaux, vous avez fait de la sécurité une de vos quatre priorités, rappelez-nous votre ligne directrice en la matière ? Oui, les socialistes ont fortement porté cette question lors de la campagne des Municipales. Permettre à tous les Nanterriens de vivre dans une ville sûre où chacun puisse vivre dans la tranquillité et le respect d’autrui doit faire, en effet, partie intégrante de notre engagement en direction des Nanterriens. Nous le savons, la sécurité est une prérogative de l’état et le gouvernement en a fait une de ses priorités malgré la crise que connait notre pays. Les élus locaux, que nous sommes, suivons avec attention cette problématique notamment dans le cadre des conseils de quartier. Nous sommes convaincus que nous avons un rôle important à jouer à côté de la police Nationale notamment avec le commissaire et son équipe avec qui nous travaillons en étroite collaboration. La ville n’est pas restée sans rien faire, elle a mobilisé des moyens au sein du service de la tranquillité publique. Une évaluation de notre politique de prévention a été menée lors de notre précédent mandat. Cette réflexion a conduit à la création d’un poste d’officier de police judiciaire et à réinterroger les missions des Agents de surveillance de la voie publique (ASVP). Vous êtes partisans d’étudier au sein de la  majorité municipale des solutions, sans tabous, pour renforcer la sécurité des Nanterriens au quotidien, Où en êtes-vous dans cette réflexion ? Nous sommes certains de partager avec les élus de la majorité la même analyse sur notre ville. Nanterre à l’instar de l’ensemble des villes franciliennes connait des situations tendues. Au-delà de ne pas être acceptable cela génère un sentiment d’insécurité qui peut si celui-ci n’est pas traité se transformer en malaise profond. Cependant, dès lors que nous parlons sécurité nous ne pouvons pas échapper à deux approches, une idéologique et une plus pragmatique. Depuis longtemps les élus socialistes ont opté pour une position pragmatique. Nous considérons que les mesures éducatives et préventives sont capitales et essentielles, mais considérer qu’elles sont suffisantes c’est porter un regard tronqué sur la situation. Nous sommes convaincus que nous pouvons avoir un débat de fond sur cette question, la mise en place d’une commission locale auprès du conseil municipal qui sera présidée par une élue socialiste nous conforte dans cette idée. Cette commission, créée à notre initiative, sera un lieu d’échange chargé de nourrir la réflexion des élus qui auront ensuite des décisions à prendre pour améliorer la vie de nos concitoyens. Elle devra analyser les choses sans tabous. Concrètement quelles avancées vous semblent indispensables pour la tranquillité des Nanterriennes et des Nanterriens ? Il faut en urgence : étendre les attributions et le périmètre d’intervention des agents en charge de verbaliser les infractions de stationnement. Réguler le stationnement les jours de marchés en priorité à Pablo Picasso et au Chemin de l’Ile, Étendre le rôle des médiateurs en mettant notamment en place une « plateforme » de médiation et d’intervention 24h/24h 7 jours sur 7 qui puisse dépêcher une équipe de médiateur ou de Police. Mais il faudra aussi durant ce mandat : Etudier la mise en place d’une police Municipale non armée destinée à compléter les services de médiation. Etudier l’intérêt de la vidéo surveillance en priorité dans les parkings. L’ensemble de ces mesures devra être évalué avec tous des Nanterriens.